Dans la vie, il y a de jolis rêves qui dorment dans des boites cachées sous l’oreiller, et des rêves que l’on décide de sortir de la boite, comme le projet “Raconte-moi une peluche PluminoOz…

Lancer sur le marché 1000 exemplaires d’une peluche et son conte donnant vie à un univers artistique jusque-là figé sur un mur était un projet audacieux.

Aussi fallut-t’il recourir à une levée de fonds sur la plate-forme Ulule.  

La levée de fond s’est déroulée sur 1 mois, du 28 septembre au 28 octobre 2018. Vous trouverez ci-dessous les détails de celle-ci , et le carnet de bord du capitaine tout au long de ce périple, épique croyez-moi…

—————————————————————————————————————————————————————-

PRESENTATION DU PROJET :

« Raconte-moi une peluche PluminoOz… »

Sa visée ?

Fabriquer et lancer sur le marché 1000 exemplaires de la première peluche de l’univers PluminoOz accompagnée de son conte. L’histoire raconte les exactions et mésaventures puis la métamorphose d’un chat noir ébouriffé dénommé Attileon.

Concept innovant de peluche faisant partie d’un univers d’artiste conté, le succès d’Attileon doit permettre la fabrication et la mise sur le marché d’autres peluches  contées issues de l’univers PluminoOz.

Qu’est-ce que l’univers PluminoOz ?

Il est composé de créatures animales aux grands yeux couverts de plumes naturelles ramassées à la mue des oiseaux et sculptées selon le besoin. Ces créatures sont présentées comme des tableaux à accrocher au mur, et parfois comme des marionnettes à doigt ou des mobiles à suspendre.

Chaque PluminoOz a un nom et une personnalité propre. Tous ont en commun un sortilège qui les a transformés en bêtes recouvertes de plumes à la place des poils, punition pour les uns et récompense pour les autres…

Faisant partie du même univers, les PluminoOz se rencontrent parfois au détour d’une aventure contée, car dans la vie l’union fait souvent la force !

La tribu recense une cinquantaine  de membres, dont on peut apercevoir la bouille dans cette video :

Qui est Attileon ?

Un chat noir ébouriffé assez peu fréquentable qui va au fil d’une aventure extraordinaire apprendre à aimer d’autres que lui et oeuvrer pour le bien…

C’est le tableau original du «  Chat renfrogné » qui a inspiré la création d’Attileon et de son conte.

 Pourquoi créer des peluches PluminoOz 

Pour permettre aux enfants d’entrer dans cet univers loufoque et de pouvoir cajoler les créatures qui le peuplent, la plume étant une matière trop fragile pour qu’ils puissent toucher les tableaux ou mobiles.

Et parce que les PluminoOz ont une personnalité qui se raconte, leur créer un conte coulait tout simplement de source.

La genèse du projet, toute une histoire !

Le lancement d’une nouvelle peluche sur le marché est une véritable aventure. Cela passe par de nombreuses étapes, à commencer par la nécessité de se renseigner sur ce qui existe et se fait en la matière, car le monde de la peluche est soumis à des règles et lois bien particulières.

D’abord, il faut créer son design : quelle taille, quelle position, quels matériaux,  quelles couleurs, quelle mollesse ?

Le graphisme du tableau original en plumes “le Chat renfrogné” m’a servi de guide. Je voulais avant tout un effet « plume ébouriffée ». Comme tout bon créateur, j’ai fait des dessins.   

Ensuite, j’ai dû dénicher le fournisseur qui réussirait à me fabriquer la peluche selon des plans bien précis, en commençant par un poil long et hirsute pour pouvoir imiter la plume, ce qui n’est pas une mince affaire, croyez-moi !

Les contraintes liées aux tissus et aux moules existants sont réelles et insoupçonnées pour un profane. Bien entendu, le nombre d’exemplaires souhaités est clé pour avoir un prix de fabrication acceptable.

Après avoir consulté et discuté avec plusieurs fabricants de peluches français, j’ai fini par trouver mon bonheur en Chine. En fait, c’était le seul qui était capable de créer une peluche avec un poil à effet ébouriffé typique d’un PluminoOz. Il faut savoir que la fabrication française classique sous-traite aussi souvent la production en Asie moyennant une sélection rigoureuse, en particulier sur le respect des normes de sécurité qui sont draconiennes. Le fabricant que j’ai retenu, la societé Dac (Toydac) du groupe Holhan, est installée à Ningbo en Chine. Il travaillait régulièrement à l’international pour de grandes sociétés comme Disney ou Hellokitty, ce qui était rassurant côté conformité aux règles de sécurité en matière de jouets, normes CE et EN71.

En matière de peluches pour les enfants, on ne plaisante pas avec la sécurité, même si les peluches PluminoOz s’adressaient à des enfants qui commencent à lire et au-delà.

Cela a pris du temps pour fabriquer le prototype : 1 an pour y parvenir à force de collaboration avec ce fabricant installé à l’autre bout du monde avec lequel nous avons du échanger en anglais.

Au final, même si j’ai du abandonner quelques uns de mes souhaits, nous sommes arrivés à quelque chose de sympathique… Ouf ! Car il y a eu des moments de réel découragement où j’ai pensé que jamais nous n’arriverions à un résultat approchant. Mais la persévérance paye toujours.

Résultat : un Attileon à l’air effronté et le poil ébouriffé assez doux, long d’environ 26 cm sans la queue. Ses yeux en feutrine sont cousus machine, son nez et ses moustaches en nylon et plastique securit, et sa queue est longue et très fournie.

 

Voici pour vous faire sourire une video montrant l’évolution du prototype …

https://www.youtube.com/watch?v=Y39ZM9x4pU0[/embed]

Il m’ a bien sûr fallu négocier les coûts et m’assurer que, outre que les tests de conformité aux règles de sécurité européennes en matière de jouets seraient correctement réalisés, pour le tarif annoncé le transport jusqu’à un port français serait bien assuré en Incoterm CIF (Cost Insurance and Freight). En gros : coûts et risques à la charge du fabricant jusqu’au port d’arrivée.

Par ailleurs, arrivées au port, les peluches en container subissent des taxes et droits de douane d’importation et doivent être acheminées jusqu’à l’atelier de vente par un transporteur spécialisé. Je me suis donc renseignée auprès des douanes pour en connaitre les coûts et l’intégrer au financement du projet.

Et le  conte ? 

Le conte a été imprimé en 1000 exemplaires sous format livret A5 (L14,8 x 21cm) d’une trentaine de pages agrafées. Chaque page a été illustrée par mes soins pour une impression des dessins en noir et blanc.

“L’étrange histoire du chat Attileon” est un conte écrit dans un style classique accessible aux enfants, avec un petit clin d’oeil pour Jean de La Fontaine qui m’a toujours inspirée.

Attileon est un chat cruel obsédé par les oiseaux qu’il dévore à longueur de journée : oisillons tout maigres ou parents dodus, tous y passent. Mais un beau jour, attiré par l’aventure, la vie lui joue un drôle de tour, sous l’apparence d’un moineau bleu pas comme les autres….

Voici deux extraits :

extrait 1 –“Il était une fois un chat des villes qui répandait la terreur. L’oeil vif et les griffes acérées, Attileon ne se contentait pas de tuer sans pitié tout rongeur qui passait sur son territoire. Il dévastait également les nids d’oiseaux, ignorant les piaillements des bébés à la peau encore rose, tapi dans le feuillage des arbres à guetter les allées et venues de leurs parents.

Aucune créature à plumes ne lui échappait, fut-elle minuscule avec la peau sur les os.
A vrai dire, les créatures emplumées l’obsédaient.
Il ne pouvait pas en apercevoir une sans avoir immédiatement envie de la mettre sous ses crocs, qu’il ait le ventre plein ou non.
Il faisait toutefois une exception pour les poules, dindes, canettes et  oies sauvages du bord du lac dont il avait tenté de capturé les oisons, ayant reçu à plusieurs reprises quelques coups de bec mémorables qui avaient transformé peu à peu ses oreilles en vieux chandail miteux.
(…)

extrait 2 -(…) “Jetant un oeil curieux, Attileon aperçut au milieu des pissenlits et des faux persils entrelacés de ronces un oiseau de petite taille qui semblait en difficulté.Tous ses sens en éveil, y voyant là une occasion de faire un nouveau festin, il se mit en quatre pour trouver un moyen de gagner sa proie. C’est alors que l’étrange petit moineau bleu, la voix frêle mais assurée, s’adressa à lui :- Mon bon ami, aide-moi je t’en prie, me voilà tout penaud avec une aile brisée, à ne pouvoir remonter, me nourrir, ni m’abreuver ! Deux jours déjà que je suis dans ce puits, à prier pour que quelqu’un passe par ici !-Eh bien me voilà, bestiole ! répondit le cruel. Je puis t’aider à apaiser tes souffrances, mais sûrement pas de la façon qui te contenterait !Puis faisant entendre un ronronnement sournois et se pourléchant les babines, il chercha fébrilement le moyen d’atteindre cette proie de choix sans se laisser coincer par la hauteur du puits.- Ecoute, reprit l’oiseau dans son trou, aide-moi à sortir de là et je te promets que tu ne le regretteras pas.Etonné par tant d’arrogance, le félin reprit sur un ton impatient :-   Moineau, sais-tu au moins à qui tu t’adresses de la sorte ?!- Bien si, je le sais, répondit le frêle sans se laisser intimider, je te vois toutes griffes dehors, à te pourlécher par avance. Mais je suis tout chétif et tu ne ferais pas bonne chaire de moi, je t’assure. Par contre, si tu m’aides à sortir de ce puits, je te récompenserai d‘un don qu’aucun autre de ton espèce ne saurait posséder ! (…)”

——————————————————————————————————————————————————————–

CARNET DE BORD : messages du capitaine au fil de la levée de fonds

6 octobre 2018 : Le 7 ème jour selon Attileon…

“Et au 7ème jour, Dieu se reposa de toute la création qu’il avait faite. » N’étant pas encore un Dieu, sauf sans doute pour Attileon que j’ai créé, je voulais vous en dire un peu plus sur ce drôle de chat. 

Nous sommes au 7ème jour, il reste encore 24 jours pour réaliser la cible, mais seulement 6% atteint pour le moment. Pourquoi ? Parce que les “oyez oyez bonnes gens” pour répandre la “bonne nouvelle” ne sont pas assez forts…

Alors je vais vous dévoiler quelques secrets sur le projet.

Au commencement est né le Chat renfrogné, nom du tableau qui  l’hébergeait. Les yeux écarquillés et la plume frétillant dans la brise, je ne cessais de me dire que s’il existait en vrai j’aurais chaque jour le sourire pour rien…

Voici le chat dont je me suis inspirée, un vil chat errant qui ne trouva pas mieux que… d’engrosser notre minette de 10 mois en passant par là ! 

Et là le tableau du Chat renfrogné qui en est sorti.

Ce n’était pas le premier chat PluminoOz créé, mais  il est devenu mon chouchou, mon oeuvre réservée, le symbole du matou qui fait des sournoiseries dès qu’on a le dos tourné. Alors je n’ai pas résisté à l’envie de lui créer une histoire.

Le nom d’Attileon marque sa personnalité destructrice et guerrière en référence à Attila roi des Huns, même si au fil du conte Attileon va changer de point de vue, la magie aidant.

Les créatures imaginaires prennent souvent vie dans nos esprits de conteurs, et c’est en voyant la fillette d’un ami désolée de ne pas avoir le droit de toucher le moindre PluminoOz, la plume étant trop fragile pour en jouer, que je me suis mise à concevoir ce projet de peluche PluminoOz tirée d’un univers que j’avais commencé à conter.

Voici la première note de conception  d’Attileon peluche.

Le plus long fut de trouver un fournisseur qui sache faire et réaliser un effet poil ébouriffé en écho à la plume couvrant le corps du Chat renfrogné, la plume et les oiseaux étant des éléments capitaux dans la naissance d’un PluminoOz, que ce soit dans les tableaux ou dans les contes qui leur sont associés.

Cela a pris 1 an pour arriver au prototype terminal !

Voici en partage avec vous l’évolution de ce qu’a donné l’aventure de la réalisation de ce prototype, moments de fou rire (quoiqu’un peu jaune) et de désespoir à la vue des premiers prototypes… jusqu’à la bouille rigolote du prototype final, vous allez comprendre …

1. Heu… c’est un gag ? c’est possible de faire aussi moche ?  

2. ouf, ça va déjà mieux, mais les yeux ne sont pas cousus et le nez n’est pas à la bonne place, en outre le rose de la feutrine du fond d’oeil ne va pas avec la couleur du nez securit 🙁

3. ahhhhh… c’est pas mal ! 

Ouf ! J’ai tenu le dernier prototype dans les mains, il est doux, souple et pelucheux à souhait, et même sans connaitre l’incroyable aventure qu’Attileon va traverser au milieu d’un monde d’oiseaux qui l’obsède, on a déjà envie de le présenter à un enfant pour qu’il en fasse son compagnon de tous les jours …

Vous l’aimez déjà ? Partagez et faites connaitre autour de vous pour que le projet se réalise et qu’Attileon et tout l’univers PluminoOz dont il vient prennent vraiment  vie ! 

8 octobre 2018 : Le moineau bleu

Oyez oyez les amis, 

Je viens de m’apercevoir que je ne vous ai même pas parlé du moineau bleu, 2ème héros du conte qui fera la 4ème de couverture du livret.

Ah lalalala !  Mille excuses Dimitri (il s’appelle ainsi), surtout que tu es très beau garçon …oups, très beau moineau (des moineaux bleus, ça ne court pas les rues quand même)  !

Dimitri le moineau bleu a en effet un rôle important dans l’aventure d’Attileon.

Petit extrait du conte :

“C’est alors que l’étrange petit moineau bleu, la voix frêle mais assurée, s’adressa à lui :

Mon bon ami, aide-moi je t’en prie, me voilà tout penaud avec une aile brisée, à ne pouvoir remonter, me nourrir ni m’abreuver ! Deux jours déjà que je suis dans ce puits, à prier pour que quelqu’un passe par ici !    « 

Il parle de façon châtiée, bien qu’ayant un petit cheveu sur la langue, et c’est un sacré effronté qui manie la langue comme d’autres la griffe.

Je ne vous en dis pas plus, à suivre quand le projet se réalisera !

Plus que 21 jours, parlez-en autour de vous, réservez votre peluche et votre conte si ce n’est pas encore fait, et dites-vous bien que chacune de vos actions petites ou grandes pour faire en sorte que ce projet se réalise vous hisse au rang des gens qui savent jouer, aider, rêver, ne pas se prendre au sérieux… et vous réserve une place spéciale dans mes pensées 🙂

 13 octobre 2019 : Le sablier implacable

Chers amis, chers soutiens de mon projet et au-delà de mon art,

Sur 30 jours cibles il n’en reste que 16, et nous ne sommes qu’à 8% de la jauge.

Ulule me dit que rien n’est perdu mais qu’il est temps de passer tout de suite en vitesse supérieure pour atteindre 30 voire 50% dès maintenant, vu que nous sommes quasi à la moitié du sablier !

Vous pouvez encore m’aider de plusieurs façons :

  1. Upgrader votre contribution en pré-achetant une peluche contée si vous ne l’avez pas fait ou même un véritable tableau PluminoOz ou l’une des autres grandes créations réservées au projet. Cela peut être un beau cadeau à offrir à des proches, n’oubliez pas que Noel qui approche ! 

  2. Devenir un ambassadeur du projet en fouillant qui autour de vous pourrait soutenir le projet soit pour permettre à Attileon et son conte d’envahir le marché (oui oui, il faut y croire !) soit pour soutenir un artiste qui cherche à innover et à donner le sourire aux gens, petits comme grands (là je parle de moi!) 

  3. Contacter si vous avez des relations dans le milieu des medias, des directeurs d’écoles, ou autres idées de personnes qui pourraient publier et booster le projet, et faire connaitre cet univers animalier tendre et loufoque épris d’humour, de poésie et de nature.

Merci d’avance, et si pouvez trouver 5mn pour le faire ce WE malgré les montagnes de devoirs ou de sorties programmées que vous avez, ce sera un pas de plus gagné vers un monde meilleur et solidaire !

17 octobre 2019 : Communiqué de la part du roi des CalbinoOz

Chers contributeurs, mes amis

J’ai un communiqué à vous faire passer de la part du roi des CalbinoOz.

Je vous le transmets tel que je l’ai reçu  :

  « Je te salue, bon peuple Humain.

Nous, Petit loup 1er, roi de la tribu des CalbinoOz, donnons dès ce jour notre soutien entier à la cause de la race emplumée et de la naissance sur le marché francophone d’Attileon, ambassadeur de la tribu des PluminoOz, et de son conte magique.

A cet effet, disons que parmi les volontaires de la tribu des CalbinoOz désireux de rallier la cause et offrir leurs services si l’un des tiens, bon peuple humain, décidait de franchir le seuil des 500€ pour acquérir à un prix préférentiel une créature insolite et unique, seront autorisés à quitter le royaume : 

Bec d’amour

Le chien à deux pattes  

Nous, Petit loup 1er le frileux, roi des CalbinoOz,  moyennant une contribution exceptionnelle de 540€ (et un royaume de rechange douillet à me préparer )

Que les vents d’ Octobre te portent plus haut, bon peuple Humain.

Petit loup 1er, roi des CalbinoOz « 

A bientôt les amis, n’hésitez pas à rallier d’autres volontaires à notre aventure !

18 octobre 2018 :  Urgence à faire pencher la bascule dès ce soir !

Chers amis, chers contributeurs

Il ne reste plus que 11 jours et nous n’avons atteint que 11% de la cible (10,85% ), ce qui est insuffisant à ce stade. Manque de visibilité.

Alors il faut absolument que nous atteignons 30% dès CE SOIR pour avoir une chance de faire pencher la bascule et d’obtenir le soutien du public et une meilleure visibilité sur la plateforme et les réseaux.

Ca marche comme ça, un restaurant vide dans une rue éloignée n’attire pas les clients aussi bonne soit sa carte.

Concrètement, il manque à ce jour 1084€ pour franchir les 30% de la cible. Or ça peut aller très vite.

Quelques rajouts, deux achats de CalbinoOz ou 6 tableaux PluminoOz originaux (dont le Moineau bleu de l’histoire) et hop c’est fait ! 

Regardez s’il n’y a pas dans les contributions quelque chose que vous aimeriez offrir à  Noel à des proches, car les  contributions hors peluche-conte vous seront livrées dès Novembre si le projet se fait.

Prenez les 5 mn que vous n’avez pas… pour relayer auprès de vos relations ou acquérir une nouvelle contribution et aider le projet à franchir tout de suite la barre des 30%  !  

Plein de petites gouttes d’eau font un vrai ruisseau, c’est souvent magique.

Merci de tout coeur pour le futur succès de cette aventure que vous avez bien voulu partager avec moi  🙂 A bientôt !

21 octobre 2018 –  Vite, plus que 8 jours !

Chers amis, chers contributeurs

Nous voilà à 34% (quand certains chèques auront été comptabilisés par la plateforme, car on peut faire ça par chèque),génial sauf qu’il ne reste que 8 jours pour atteindre la cible ! 

Si la cible n’est pas atteinte, tous les compteurs seront remis à zéro, chacun reprend ses billes et les sieurs Attileon et Moineau bleu n’ont plus qu’à…retourner aux oubliettes :-(((

Mince, ça y est, Attileon nous fait son caca nerveux …

Ce que vous pouvez faire pour que le projet prenne vie,  mais TOUT DE SUITE hein ? 

  • pré-commander la peluche et son conte si ce n’est pas encore fait

  • pré-acheter un tableau PluminoOz original, ils sont uniques et ajoutent une touche de magie sur un mur avec leurs yeux aux reflets irisés changeants et leurs plumes ébouriffées dans la brise du matin (un peu de poésie et d’imagination, quoi, je sais bien que dans votre salon il n’y a pas de brise en automne !  Quoique…)

  • pré-acheter un Sakinooz ou un CalbinoOz à prix réduit, là succès assuré auprès de vos visiteurs

  • diffuser largement sur vos réseaux le projet avec le lien si ce n’est déjà fait, ça prend 2 mn

  • faire une piqûre de rappels à vos proches qui vous ont dit qu’ils allaient contribuer et ne l’ont pas encore fait .

Et avec votre soutien le moineau bleu reprendra espoir…

  • Je l’entends marmonner, avec son petit cheveu sur la langue qui réapparait en cas de stress :

“Zut alors, ils vont pas nous zoublier quand même, moi ze veut faire rire les gens et faire en sorte que les vilains deviennent zentils, alors hein, faut qu’on sache qu’on existe les gars !” 

A très vite les amis, vous êtes derrière nous,  hein ?

 25 octobre 2018 – Attileon, des nouvelles du front

Oyez oyez amis et contributeurs

Plus que 4 jours pour  y arriver ! La jauge est à l’heure où je vous écris à 40,79 % avec 2203 € collectés sur 5400 € de cible ! Ca c’est le verre plein.Mais il y a aussi le verre vide : il manque encore 59 % de la cible 🙁 

 Faut-il baisser les bras et enterrer le projet, désespérer en se disant que c’est perdu d’avance ?

Ce n’est pas dans le caractère d’Attileon, encore moins du Moineau bleu, et pas du tout dans le mien !

Du calme Mademoiselle Blue, on ne s’énerve pas !  

Tu vas voir, les choses de la vie ne sont pas immobiles…
Un éditeur que je ne connaissais pas m’a contactée avant-hier pour me demander si j’avais besoin d’un éditeur pour publier le conte. Méfiante car dans l’ édition il y a de belles arnaques, je l’ai rappelé : il aime mon style et c’est un éditeur classique à compte d’éditeur. Rencontre prochaine, nous verrons bien si nos violons s’accordent.
Quand on sait que d’autres contes PluminoOz sont déjà écrits, comme celui du Petit loup frileux ou de Litchee le lémurien, sans parler de mon nouveau recueil insolite « Points de vue depuis la lune », inachevé dans mon tiroir par faute de temps, cela peut être le début d’une nouvelle aventure 🙂

Et si un bon ange veillait sur moi ?…

Quoi qu’il en soit il nous faut faire avancer le projet en ces 4 jours, alors  j’ai besoin de vous en tant qu’ambassadeurs si vous voulez recevoir votre peluche et son conte et soutenir les kreaturs :

– faites circuler dans vos bureaux  si vous en avez, et sur vos réseaux avec  le lien et la bouille d’Attileon
– forwardez le lien aux familles avec enfants que vous connaissez
– amenez-moi 1 nouvelle personne qui pré-commande la peluche et son conte et je vous réserve un tarif préférentiel de -15% sur l’achat d’une oeuvre disponible sur mon site https://eleanorgabriel.com/ . Noel approche, c’est le moment de faire l’écureuil …oups, pas de garder les choses pour soi mais d’entasser des trésors pour les distribuer plus tard 😉
–  et puis pré-commandez la boite de la peluche et son conte si ce n’est encore fait,
vous trouverez forcément un enfant à qui faire plaisir ! Merci d’avance, et à très vite !

26 octobre 2018  – J-3

Chers amis du projet

Moins de 3 jours pour y arriver, la jauge est à  42,61% avec 2301€sur 5400 € collectés.

Des changements de données intervenues en cours de projet nous mettraient à bien plus près de la cible minimale corrigée (intervention d’un éditeur, désintérêt des contributeurs pour la boite d’emballage destinée à être jetée alors que sa fabrication coûte cher).

MAIS il n’est pas permis sur Ulule de modifier en cours de route la cible de départ, ce sont les règles du jeu qui s’imposent à tous et en tout état de cause.Donc c’est la loi du tout (5400€) ou rien (remise à zéro des compteurs, tout le monde est remboursé), et sur le tout sera déduite la commission de 8% d’Ulule. 

Toutefois rien n’est perdu, 3 jours c’est aussi 4320 minutes, quand il en suffit parfois d’1 seule pour faire la différence… 

Ce que vous pouvez faire pour aider à atteindre la cible  :

 –  relancer vos proches qui étaient intéressés en les alertant sur l’urgence à devenir contributeurs s’ils ne l’ont pas encore fait- regarder si vous avez fait le bon choix dans votre contribution et l’upgrader, par exemple vous avez mis 23€ pour avoir un T-shirt PluminoOz, mais finalement vous auriez bien aimé avoir le conte et sa peluche à 30€ : vous rajoutez 7€ et sera prise en compte la somme de vos contributions si vous le souhaitez.

C’est la maîtresse d’Ecorne qui fera les comptes, elle est plus douée que moi 😉

  

Pour vous motiver voici un petit extrait du conte, car il n’y a pas que la peluche dans cette aventure mais un conte magique savoureux à découvrir et lire avec des enfants 😉  

 

Il était une fois un chat des villes qui répandait la terreur. L’oeil vif et les griffes acérées, Attileon ne se contentait pas de tuer sans pitié tout rongeur qui passait sur son territoire. Il dévastait également les nids d’oiseaux, ignorant les piaillements des bébés à la peau encore rose, tapi dans le feuillage des arbres à guetter les allées et venues de leurs parents. Aucune créature à plumes ne lui résistait, fut-elle minuscule avec la peau sur les os. A vrai dire, les créatures emplumées l’obsédaient. Il ne pouvait pas en apercevoir une sans avoir immédiatement envie de la mettre sous ses crocs, qu’il ait le ventre plein ou non. Il faisait toutefois une exception pour les poules, dindes, canettes et  oies sauvages du bord du lac dont il avait tenté de capturé les oisons, ayant reçu à plusieurs reprises quelques coups de bec mémorables qui avaient transformé peu à peu ses oreilles en vieux chandail miteux. Ainsi, Attileon était un chat parfaitement détestable, qui ne déplaisait pas qu’aux seules  créatures à plumes. Dans la ville, la Confrérie des Chats Responsables n’approuvait pas non plus ses manières. (…)” 

 Vous êtes derrière moi et la tribu des PluminoOz ?  Alors à très vite et merci de votre soutien ! 

27 octobre 2019 – Compte à rebours lancé : discours entre deux PluminoOz

Chers amis, chers contributeurs

C’est samedi, il fait beau, et on se réveille plein d’énergie.  Si si. Ce matin à 6h j’ai surpris deux PluminoOz en pleine discussion chuchotée ( Litchee le lémurien et le Moineau bleu) : 

Litchee : Tu y crois, toi ?  

Moineau bleu : A quoi ?

Litchee : A la réalisation du projet.

Moineau bleu : Y a intérêt, j’en ai assez de moisir sur ce tableau au mur ! 

Litchee : A qui le dis-tu ! Moi mon conte est déjà prêt, j’ai hâte de devenir un héros.

Moineau bleu : Pourquoi, tu fais partie du projet, toi aussi ?

 Litchee : Non, pas officiellement… Mais si le projet se fait ,vous m’ouvrirez la voie toi et Attileon, avec toute la série des contes et peluches PluminoOz  à paraitre. Mais malheureusement  la cible officielle n’est atteinte qu’à 42%, et plus que 39 heures, ça craint ! 

Moineau bleu : Tu sais, les cibles… ce ne sont que des points de vue.

Litchee : Ah ? Pas faux … la vie bouge, et quand on est astucieux on s’adapte et on trouve des solutions, c’est ça ?

Moineau bleu : Exactement. Surtout ne le répète pas à Attileon, il va encore s’ébouriffer, mais il parait que beaucoup de gens ont peur des chats, ça n’aide pas le projet.  En même temps quand tu connais l’ Attileon du début de l’histoire, ça se comprend… Par contre, les gens aiment toujours les petits oiseaux, surtout les beaux gosses comme moi … Alors il suffit de trouver au moins 10 nouveaux contributeurs à 30€, 55€ et 180 €, à commencer par tous ceux qui aiment les oiseaux, et je pense qu’on pourra faire quelque chose …

Litchee : Astucieux, et tous les amoureux des chats aussi, et il y en a ! Et tu crois que les gens aiment les lémuriens ?…

Moineau bleu : Ils les connaissent peu. Tu veux leur faire découvrir ce dont tu es capable ? Alors arrête de douter et fonce, va parler du projet à  tous les parents, enfants et mécènes que tu connais, c’est le WE, ils auront bien 5 mn pour découvrir notre merveilleux univers et vouloir nous permettre de naitre à la vraie vie  ?! »

Et vous, courageux partenaires de cette aventure, qu’allez-vous faire aujourd’hui pour faire naitre ce nouvel univers avec moi ?… 

A très vite !

https://www.youtube.com/watch?v=u8Al66QpOE0

le 28 octobre 2018 – J-15 heures : communiqué du Loup miteux

Bien le bonjour, amis de cette aventure !

Plus que 15h pour y arriver… on ne panique pas. C’est Dimanche, prenez le temps…

Regardez qui vous pourriez contacter et qui serait désolé de ne pas avoir participé à l’aventure. Essayez de …

Attendez, on me passe un communiqué du Loup miteux :

Euh non, ça c’est Wilfried, le Petit mouton à tête noire ! J’ai dit le Loup miteux !

Voilà, c’est lui…

Bon, je lis : 

«  L’agneau et le loup

La raison du plus fort n’est pas toujours la meilleure,

Qu’on se le dise bien fort dans nos humbles demeures.

En voici l’anecdote, qu’elle serve d’antidote.

Un agneau s’abreuvait au bord d’une rivière,

Quand un loup en famine montra sa gueule austère.

Comment, stupide créature, oses-tu salir mon eau

De ta patte cornue, de ton vilain museau ?

Vociféra le rosse en se frottant la panse.

Ne vous en déplaise, mon loup, le chétif répondit

Voyez ma patte blanche, il n’y a point de suie.

Tu réponds, insolent, vociféra l’ignoble

Quand ta troupe de brebis ensanglante mes vignobles ?

Il me faut me venger, te voilà bien placé !

Mais ce sang est symbole, reprit le malicieux,

Des ravages que vous fîtes, en chasseur valeureux.

Or si vous me mangez, moi qui suis maigrelet,

A vous voir efflanqué, facile à contenter,

Le village tout entier vous viendra massacrer !

Laissez-moi donc la vie, que je puisse témoigner ?

A ces mots, notre loup, convaincu de la chose,

Prit un air de vainqueur, chassa son air morose.

Il s’en alla tout fier, ou du moins en eut l’air.

Le ventre tout étriqué, pestant contre le monde,

Il se fit à dîner un rat d’égouts immonde.

Mais qu’est-ce que c’est que ça, on dirait du Jean de la Fontaine tourneboulé, il ne manque pas d’air ce Loup miteux  !
Laissez tomber, encore un PluminoOz qui en a assez de croupir sur son tableau et qui veut attirer l’attention !
En même temps, plus que quelques heures !

Alors on prend sa souris, on débloque son téléphone, on envoie des sms à ceux qui ont oublié que la dead line c’est AUJOURD’HUI, ou on fait ses petits calculs. Dac ? Alors à très vite pour cette dernière ligne droite !

Le 29 octobre 2018 – On a réussi !!!

Chers amis , chers contributeurs

On a réussi !!!

Hier soir pas loin de minuit, la cible officielle à 5400€ était atteinte à 43% avec 2401€.

 Que fallait-il faire, abandonner le projet et laisser nos efforts se perdre et Attileon s’ébouriffer de tristesse sur son tableau ?

Et tous ces petits et grands enfants qui ne pourraient pas le serrer contre eux et lui tirer la queue…trop triste.

Donc j’ai demandé à Rosy, la grue matheuse, de refaire ses calculs à la lueur des derniers évènements.

Pour fabriquer les 1000 exemplaires peluche y compris tests de conformité CE et autres il faut environ 2400€, plus les frais de douane et de transport du port du Havre jusqu’à mon atelier, soit environ 2700€ en tout.

Comme vous avez pu le lire dans de précédentes news, le conte va être finalement édité à compte d’éditeur.

Par ailleurs, la boite d’emballage paraissait superflue et excessivement chère pour un usage éphémère puisque destinée à être jetée dès déballage (budget conception du packaging et fabrication sur mesure des boites minimum 1500€) .Pour le placement en magasin de la peluche avec son conte associé, je vais réfléchir à une autre solution.

Du coup, j’ai décidé de compléter la cible pour sauver le projet quite à perdre la commission d’Ulule de 8% sur l’ensemble (430€) en empruntant 3000€ qui seront aussitôt remboursés avec la réception des fonds collectés, ce qui laissera au net  5400 – 430 – 3000 = 1970 € pour payer une bonne partie de la fabrication.

Il manque donc 730€ que je vais financer en propre, sachant que les contributions au projet sur Ulule restent toujours possibles pour ceux qui auraient envie d’acquérir le conte et la peluche à prix préférentiel. 

Pour tous ceux qui ont opté pour une contrepartie qui n’est pas la peluche et son conte, je vais vous les envoyer dans les jours qui viennent.

Je continuerai à vous tenir informés collectivement via Ulule de l’avancement de l’aventure avec le lancement de la  production de la peluche et la négociation à trouver avec mon éditeur.

Si vous avez des idées ou des questions concernant l’avancement du projet, n’hésitez pas à me contacter.

A vous tous qui m’avez soutenue dans cette aventure ainsi qu’encouragée en tant qu’artiste, à vous tous qui m’avez fait confiance, un GRAND MERCI et toute notre amitié de la part de la tribu PluminoOz !  

Ca sent Halloween ….  😉    A suivre !

le 21 novembre 2018 – Le jour d’après

Chers tous

Bientôt 3 semaines que la levée de fonds est achevée, encore merci pour votre soutien dans cette aventure…qui continue !

Ceux d’entre vous qui avaient contribué pour autre chose que la peluche et son conte ont à ce jour reçu leurs cadeaux.

Pour ceux qui attendent la peluche Attileon et son conte, ce sera comme prévu un peu plus long, fin janvier si tout va bien.

Mais laissez-moi vous raconter ce qui s’est passé LE JOUR D’APRES.

Bravo Rodrigo (c’est mon dernier loup CalbinoOz), tu es bien installé pour écouter l’histoire ? 

Bien. Nous sommes donc LE JOUR D’APRES.

Petite sueur froide.

Le fabricant me déclare que le temps a passé et que le prix de production est plus élevé maintenant. Suspens jusqu’à ce qu’il me dise 7 jours plus tard de combien est l’augmentation : USD 2 centimes par peluche, soit USD 20. Pas de panique, tout va bien.

Vient ensuite le lancement de la commande.

La prévision de planning est d’environ 25 jours pour la production de la peluche et les tests, et environ 22 jours  pour le transport jusqu’à la France au port du Havre, ce qui nous met à courant-fin JANVIER 2019 si la production démarre sans attendre. Cependant le paiement d’un acompte important en Chine n’est pas un long fleuve tranquille, surtout quant il s’agit d’un règlement via Western Union WU, qui certes génère bien moins de frais qu’un simple virement international, mais nécessite de nombreuses étapes.

J’effectue donc mon règlement sur le site de WU, qui m’indique que je dois ensuite aller déposer le montant en espèces dans l’un des centres habilités. Après 2 bureaux de Poste qui déclinent leur habilitation bien que mentionnés nominativement par le site, j’atterris dans un tabac-presse tenu par un sympathique couple chinois. Ils sont bien habilités à s’occuper des paiements via WU, mais on me dit que cela ne marche pas car je dois faire mon opération via l’appli mobile WU. Or impossible de la charger ici, il me manque les mots de passe.Retour dans mon village, chargement de l’application, déclenchement d’une nouvelle procédure d’autorisation de transfert de fonds par WU qui me demande mille documents d’identité pour que je montre patte blanche, des factures à mon seul nom émanant d’autorités. Rien ne leur va. Dans ces cas-là on regrette d’être marié en France où seul votre nom de jeune fille est repris dans les actes importants et où les factures du couple sont souvent au nom de Monsieur… Nouvelle opération pour le transfert. Péripéties pour retirer mon acompte de 1400€. Là où je suis, aucun distributeur de billets ne  délivre plus de 300€. Je procède donc à 4 retraits, ignorant les soupirs de la personne qui trépigne derrière moi.

Me voilà repartie au bureau de tabac-presse avec mon sac plein de billets, courant contre la montre car l’opération de règlement expire dans…10 mn.

Pas question pour moi de me transformer en citrouille !

Je roule, je cours, et je lance toute heureuse une liasse de billets sur le comptoir du tabac-presse, juste avant les douze coups de minuit !!!

Mais ce n’est pas encore fini.

Pour que la production démarre, le fournisseur doit pouvoir retirer les fonds dans sa poste locale, laquelle subit quelques fermetures pour cause de période de vacances. Je relance régulièrement, la période est chargée avant Noel, traquant les passerelles temporelles qui indiquent que chez le fournisseur en Chine nous sommes déjà demain matin à l’aube quand je n’en suis qu’à l’après-midi ici aux USA où je me trouve pour quelques jours, Ningbo ayant 13 heures d’avance sur moi… 

Miracle de nuit, je reçois ce matin un avis de disposition des fonds de WU et un message skype du fabricant qui m’adresse le label de l’étiquette matière. 

C’est un bon début, je vous tiens au courant de la suite très vite !

25 novembre 2018 – Et le conte alors ?

Chers tous

Nous voilà dans l’attente de la réception du prototype de la peluche labellisé, ceci étant un préalable à l’approbation du lancement de la fabrication  des 1000.

Patientons, et espérons que l’étiquette de lavage sera bien sous la queue comme je l’ai demandé et non sur le bout du nez (je plaisante). 

Et le conte alors ?

Bonne question, car il demande encore un peu de travail. L’éditeur m’a demandé d’illustrer (en noir et blanc) chaque page du livre, qu’il souhaite avec couverture rigide, pour que cela donne un vrai petit livre à croquer.Vu qu’il a l’idée de vouloir sortir le conte pour Noel indépendamment de la peluche, me voilà à récupérer et adapter mes graphismes et illustrations déjà créés qui s’appliquent à l’histoire et réciproquement à adapter l’histoire aux détails des graphismes.

Voici un exemple de pages illustrées. 


Une illustration couleur m’aurait facilité la vie et égayé le conte, mais les coûts d’impression sont ce qu’ils sont. Bien que nous nous parlions régulièrement, je n’ai pas encore signé le contrat avec l’éditeur, il nous reste quelques points à régler, en l’espèce la gestion de ma présence aux salons réguliers.

Avançons pas à pas vers le meilleur, pour que le résultat vous plaise, plaise aux enfants, et fasse des petits !  A bientôt…

5 décembre 2018 – Des news de la peluche, l’aventure continue !

Chers tous

Le fournisseur a achevé le dernier prototype y intégrant l’étiquette relative au lavage, et m’envoie celui-ci par TNT. D’ores et déjà voici les dernières photos qu’il me transmet, la fourrure est somptueuse et le poil bien ébouriffé à souhait, la queue super longue !

Mais… oh mince ! Les yeux ne sont plus à la bonne place, ils sont un peu trop écartés du nez, voyez un peu !

Nous en étions à ceci :

Sauf si vous étiez vraiment d’avis contraire, je pense demander la correction suivante sur les yeux :  

Le fournisseur attend que je reçoive le dernier prototype, puis que je le lui renvoie en Chine en corrigeant directement sur la face ce que je souhaite modifier car tel est le process. Les photos étant parfois trompeuses, je verrai bien si au final l’écartement des yeux doit ou non être corrigé.

Quand ce prototype sera reçu en retour par le fournisseur et parfaitement corrigé par lui (si vraiment besoin), je pourrai enfin lui donner le feu vert pour la production des 1000 !

Soyons patients et optimistes.Je vous envoie une nouvelle photo dès que je reçois le dernier prototype dans mon atelier. Bien à vous

12 décembre 2018 – En EXCLUSIVITE : naissance d’Attileon sur Youtube

https://www.youtube.com/watch?v=Y39ZM9x4pU0&t=2s

Le nouveau prototype est enfin arrivé entre mes mains pour approbation finale, voyez un peu tout ce chemin parcouru et la bouille finale d’Attileon, gros bébé de … 104g

A très vite pour de nouvelles news !

24 décembre 2018 – JOYEUX NOEL D’ATTILEON

Chers tous

Attileon et moi-même vous souhaitons un très joyeux Noel, rempli de magie et de bonnes surprises comme on sait en donner et en recevoir à Noel.

Profitez bien de ces instants de retrouvailles et de paix en famille, laissez tomber vos désaccords sans piétiner vos différences, faites des projets pour rendre la vie meilleure sur la Terre si vous n’en avez pas encore.

Pouvoir profiter de la beauté à la fois simple et complexe de la Terre n’est pas toujours si simple, bien sur, mais si chacun porte ses rêves, comme l’a fait Attileon sans se soucier des briseurs de rêve, un peu plus de magie entrera dans la chaumière et débordera par la cheminée pour aller envahir d’autres chaumières.

Gardez votre âme d’enfant et votre goût du jeu, la vie est un grand jeu, et nous pouvons créer de nouvelles règles plus justes ou plus drôles si nous y mettons tout notre coeur et notre énergie. On vous aime ! A très vite. Eleanor et Attileon

24 janvier 2019 – L’âge du capitaine

Chers tous

La vie n’est pas toujours un long fleuve tranquille, ce qui lui donne d’ailleurs parfois du piquant.

En 2019, faut-il vous souhaiter une année sereine ou une année trépidante ? Les deux mon capitaine, me souffle Attileon… 

D’ailleurs il va bientôt le rencontrer, ce capitaine.

Et oui, ça y est, le grand jour est arrivé !

A l’heure où je vous parle, les 1000 clones d’Attileon existent et ont brillament passé les tests CE 3+.

Ils sont tous en route pour le port de Shangai, où ils prendront un cargo à destination du Port du Havre, entassés dans dix gros cartons. Puis, une fois la douane passée et rassasiée, ce sera un camionneur qui les fera cheminer jusqu’à mon atelier de l’Etang la ville.

 

Durée estimée du voyage : 22 jours,  avec traversée de nombreuses mers et territoires, trajet de plus de 9000 km.

Mais soyez rassurés, si d’aventure quelques pirates de mer se présentaient, Attileon saurait bien leur griffer le bonnet !

Encore un peu de patience, la route de cette aventure est longue, mais Attileon ne vous décevra pas.

A très vite pour des nouvelles du périple.  Eleanor et Attileon 

14 février 2019 – Le Débarquement arrive !

Chers tous

Vous vous demandez où en est Attileon de son voyage à travers les mers ? Certes il s’en est passé des choses depuis la dernière news. Rassurez-vous tout va bien, le bout du monde est juste un peu plus loin, mais déjà tout près. 

Tandis qu’Attileon prenait la mer, je prenais le mal de mer avec une péritonite impromptue de type mauvais blizzard qui m’a un peu secouée, mais n’a pas réussi à me faire passer par-dessus bord. J’ai tenu bon la barre, car pas question que l’aventure s’arrête ici. Donc me voici sur le front avec ma casquette de capitaine et des nouvelles fraîches pour vous  :

–> débarquement des 1000 poilus prévu le 2 mars 2019 au Port du Havre !!!

 

Donc Attileon et tous ses frères débarqueront dans le Nord de la France dans 2 semaines, bien emmitoufflés chacun dans leur sac plastique.

Ici commence la phase terminale des joyeusetés administratives de fin de parcours. En prévision et si tout se passe bien :

– le samedi 2 mars 2019 arrivée du cargo au port du Havre

– les 5-6 mars dépotage du contenu du cargo avec mise à disponibilité des 20 cartons contenant les poilus

– à partir de cette date dédouanement des cartons par le transitaire que j’ai sollicité puis transport des 20 cartons vers l’atelier

Bien entendu, dès réception à l’atelier, je débuterai  vos envois de peluches et contes pour ne pas vous faire languir plus longtemps.

Les livrets du conte sont à l’impression, je devrai les recevoir sous peu, ils attendront donc sagement Attileon. 

Je vous tiens au courant de la suite très vite ! Bien à vous. Eleanor et Attileon 

2 mars 2019 – Jamais si près du but …

Chers tous

Le bateau et les 1000 poilus ont débarqué AUJOURD’HUI au port du Havre, sains et saufs  !

C’est à présent la phase finale de réception.

Un transitaire trié sur le volet va s’occuper du déchargement du bateau jusqu’à la livraison à mon atelier en passant par le dédouanement et les joyeuses formalités avec les douaniers français. Tous les papiers et tests CE sont en règles, c’est important pour un import de peluches, on espère que les poilus resteront au chaud dans leurs cartons pendant cette phase. 

Surprise désagréable, cette phase terminale s’élève à plus de 1600€ au lieu des 400€ estimés…

Pourquoi ? Parce qu’il faut non seulement payer tout de suite les 20% de TVA sur la marchandise importée (près de 600€ de TVA), les frais de douane, les frais du transport routier et de prise en charge du dédouanement, la réception de la marchandise par le transitaire, mais aussi des frais imposés par le Terminal du Port en charge du bateau pour la somme minimale mais non négligeable de 532 € ! 

Replongée dans les incoterms, je constate que les frais du Terminal d’arrivée au port ne sont jamais pris en charge par le fournisseur expéditeur  (vente en CIF) et restent à la charge de l’acheteur.

“Cela te servira de leçon pour la suite !», me miaule cruellement Attileon.

Je suis faite comme un rat, mais entre nous, il n’a pas tort.

Dépotage (déchargement du cargo) prévu pour mardi 5 mars, livraison par le transitaire non encore validée mais esperée pour la fin de la semaine qui arrive.

Attileon est à vos portes…alors à très vite ! Bien à vous. Eleanor

29 mars 2019Mère Galère à nos portes et Père Sévèrance au gouvernail

chers tous

Quelques semaines sans nouvelles d’Attileon qui était à vos portes, j’ai voulu vous épargner mes misères et galères… dues à la douane française.

Le 4 mars, la douane française a refusé les 20 caisses des 1000 clones en voyant sur le rapport de conformité que la certification portait la mention 3+ et en observant l’étiquette sur les peluches déballées prévues pour les enfants à partir de 3 ans. Les caisses ont  été mises sous scellés.

 

Pourquoi ? Parce que la douane française a une interprétation restrictive de la norme internationale EN71 en ce qui concerne les peluches. Elle estime que n’importe quelle peluche est par définition un jouet pour les bébés et doit donc être testée comme telle quel que soit l’usage qu’on lui destine et sa spécificité …

Conclusion de la douane : l’importateur a 3 « solutions » : 

a)  refaire TOUS les tests avec un laboratoire agrée par la douane, qui ne sont de toutes façons pas basés au Havre

 b) renvoyer la marchandise au fabricant expéditeur

 c)  détruire la marchandise  🙁 …

J’ai donc essayé de me battre car Attileon s’adresse à des enfants en âge d’écouter des histoires ou de lire, donc 3+.
Réponse de la douane : une peluche peut plaire à un bébé, c’est donc par définition un jouet pour bébé !
Réponse du fabricant chinois : la douane dit des bêtises, la peluche n’est pas un jouet pour les bébés par nature et peut donc être testée en 3+ selon la fonction finale.

Mon “erreur “: être passée par la douane française, il semble que l’Allemagne n’interprète pas la norme EN71 pour les peluches de la même façon…
Après contact d’un labo agréée douane, refaire tous les tests qui comprend 3 parties, sans compter les délais de plusieurs semaines, coûte pas loin de 750 € HT, sans parler du coût de l’atelier de picking agréé qui sera pour mettre à la norme l’étiquette qui montre actuellement un logo de 0-36 mois barré pour  300€ HT deplus, et le prix du stockage en entrepôt chaque semaine depuis les scellés…


Je me suis révoltée, renseignée, ai appelé en direct la personne de la douane qui a pris cette position en by-passant le transitaire impuissant, mais la douane a réitéré sa position ferme.
Pauvre Attileon, pouvais-je l’abandonner et baisser les bras après avoir été si loin ? Et vous tous qui l’attendez, et la boite d’évènementiel qui attend d’en faire sa mascotte, et toutes les autres peluches PluminoOz et leur conte à venir  ? …

Puis une lueur d’espoir a commencé à se faire jour : une personne vraiment aimable du labo agréée douane contacté me dit que  seule la partie 1 sur les 3 parties prévoirait des tests différents pour les bébés.
Sautant sur cette donnée, je suis revenue à la charge, via mon transitaire pour solliciter de la douane de ne faire que le test partie 1, en arguant que cette position venait d’un labo agréé douane et qu’il était donc arbitraire de me faire refaire les 3 parties très coûteuses. 

Hier la « bonne nouvelle » est arrivée, dossier transmis au central douanier dit le SARC : il n’y a en effet que la partie 1 à refaire ! Bon, c’est encore 195€ HT à financer, avec le risque que le test soit non conforme pour les bébés vu que la peluche a les poils longs.

Mais je veux prendre ce risque pour aller jusqu’au bout.

Le transitaire envoie ce jour  2 peluches prélevées pour les tests sous scellés au labo agréé situé dans l’Eure, puis il faudra attendre environ 10 jours pour savoir …si Attileon est sauvé !!!

Le SUSPENS est donc à son comble, mais je vous tiens informés quoi qu’il arrive. 

Si les tests partie 1 sont conformes, nous y aurons gagné une chose : Attileon pourra rejoindre le berceau des bébés précoces qui savent lire dès la naissance !!!

Merci pour votre patience, cette aventure … est une vraie AVENTURE

(du latin adventura =  “ce qui doit arriver” ), elle a donc du futur !!!

23 avril 2019 – Les bonnes nouvelles du front

Moussaillons, amis d’aventure, voici Attileon revenu du pays des oubliettes, plus fier et ébouriffé que jamais !

Car mÔssieur Attileon a attesté sa conformité de jouet pour les bébés de moins de 3 ans, bien qu’il ne fut pas conçu pour et que même son fabricant n’y croyait pas tellement !!!

Petit bémol, l’étiquetage doit être modifié de 3 façons pour parfaire la conformité du jouet : 

– poils longs : rajouter une étiquette mentionnant que la peluche n’est pas destinée aux enfants de moins de 10 mois
(et pour l’avenir, sans que ce soit bloquant, inviter le fabricant à améliorer la qualité du tissu pour éviter les dispersions de quelques poils dans l’air)
– importation dans la CEE  :  rajouter le nom et adresse de l’importateur ou du fabricant
– faire disparaitre le logo barré pour les – de 3 ans avec un sticker 

Cela sera réalisé par un atelier présent sur le Port et habilité à manipuler les peluches, toujours sous scellés,
dès réception des 1000 étiquettes dont j’ai demandé l’impression en urgent à l’un de mes fournisseurs de confiance.


Cette petite plaisanterie m’aura coûté encore 700€ HT de plus.

Noyau de cerise sur le gâteau, le transitaire m’a aussi imposé de lui verser une provision  de 500€ tout de suite en prévision de l’amende non encore établie ni chiffrée que la douane émettra automatiquement et qu’il devra libérer !

Douane que je me suis empressée de contacter en direct pour comprendre/contester cette amende vu que le produit n’est pas encore sur le marché donc ne dérange personne. Accueil amical et conseil de la douane : faire passer une demande de grâce avec un dossier étayé via le transitaire. Espérons que la douane française, aussi sévère soit-elle, saura distinguer entre le criminel rusé et le capitaine de bateau inexpérimenté qui porte ses rêves jusqu’au bout…

Autre bonne nouvelle : ma banquière croit au projet PluminoOz et aux kreaturs en général, donc elle me soutient ! Aussi, pour aider Kreaturs a franchir ce cap difficile du lancement, elle l’a exonérée de cotisations pendant 1 an encore … Derrière les banques, il y a aussi des êtres humains bien intentionnés, désireux d’aider à voir de beaux projets se réaliser.

Avant la mi-mai si les vents soufflent bien, Attileon et son conte débarqueront chez vous, enfin !!!

A très bientôt , compagnons de route.

4 mai 2019 – Attileon enfin libre !

chers amis des ébouriffés

Voici la bonne nouvelle du jour : après avoir inspecté sous toutes les coutures les diverses étiquettes rectifiées, la douane a enfin décidé de libérer Attileon !!!

 Aux dires du transitaire, Attileon n’aurait pas trop maigri après cet épisode carcéral. Pas étonnant, les entrepôts-prisons et les ports pullulent de rats  !

 

Du coup, les clones débarqueront à l’atelier du Poisson-plume de l’Etang la ville (78) dès mardi matin.

 

Je vais donc vous faire remettre ou vous envoyer vos Attileon et leur conte  dès mercredi 8 mai.

 Nota : si vous souhaitez que je dédicace votre ou vos contes, envoyez-moi ce WE un mail pour me préciser à quel nom.

 Après vos envois, va débuter pour moi une nouvelle étape importante :  celle du démarchage et de la publicité pour faire connaitre le duo Attileon et son conte, et placer ses clones en boutiques, y compris sur mon site d’artiste.

 Vous pouvez encore soutenir le projet en faisant ceci :

– si vous avez des proches susceptibles d’être aussi intéressés, parlez leur d’Attileon et donnez-leur ce lien.

– si vous avez des contacts pour le faire connaitre ou le diffuser, contactez-les ou envoyez-moi vos contacts.

Enfin, donnez-moi votre feed back sur Attileon et son conte dès que vous les aurez reçus et lus ou présentés à vos enfants, mais ne répondez surtout pas à ce message diffusé via Ulule car je ne reçois aucune réponse par ce biais.

Communiquez  avec moi via mon mail :    Eleanorgabriel.plume@gmail.com  

Merci infiniment de votre patience et de nous avoir soutenus, et que la force soit avec vous ! Mille bisous . Attileon et Eleanor

24 juin 2019 – Attileon se la joue intello

bonjour à tous

Voilà qu’Attileon se la joue intello, je voulais vous prévenir. En gros, donnez-lui des livres à lire, ou il va vous pourrir la vie !

Mais surtout, pas après minuit …

Que s’est-il passé ?

Une fan d’Attileon a parait-il contaminé sa bibliothèque municipale. Résultat : la bibliothèque de Tour en Bessin a acquis un Attileon et son conte pour le bonheur des enfants qui l’attendent désormais.

C’est la première bibliothèque à l’adopter mais pas la dernière, je suis en train d’en contacter d’autres ainsi que des médiathèques alentours où je pourrai aller présenter aux enfants Attileon et son conte.

Si vous voulez ou pouvez faire connaitre Attileon à votre bibliothèque municipale, contactez-moi à eleanorgabriel.plume@gmail.com

Il y fait toujours plus frais, et la chaleur caniculaire de l’été arrive. Attileon boit de l’eau sans arrêt et évite de s’exposer au soleil, préférant la fraîcheur d’un hamac à l’ombre …. 

… ou celle d’un avion pour aller avec moi aux USA, et en Europe avec la boite d’évènementiel dont il est la mascotte.

Il s’est d’ailleurs installé à plein temps pas loin de New York chez une cliente, qui lui a vite trouvé des copains pour apprendre la langue anglaise… Traduire son histoire en anglais pour conquérir les petits américains est un nouveau challenge !

Ses frères, quant à eux, attendent leur tour, impatients de quitter leur panier et d’aller conquérir la planète !

Ah oui, j’allais oublier : si vous aimez Attileon et avez apprécié, vous ou vos enfants, son conte, vous pouvez désormais laisser un commentaire sur la page Facebook dédiée

 https://www.facebook.com/Attileon-et-lunivers-PluminoOz-1819219348173364/?modal=admin_todo_tour

Passez un bel été !

Ebouriffement vôtre, Eleanor et Attileon