Origines du Tableau Sculpture

L’imagination des artistes n’a de limites autres que celles qu’ils s’imposent à eux-mêmes.

L’homme se distingue depuis la nuit des temps par son aptitude à créer de l’art avec tout ce qui lui passe par la main et par la tête : une pierre, un bout de bois, une craie…

Au-delà de sa propre survie, son but ultime est de communiquer avec ses semblables.

L’art lui permet de communiquer à un niveau esthétique et spirituel qui transperce toutes les idées reçues.

Ainsi est née l’écriture, gravée sur de la pierre ou de la cire, moyen d’immortaliser des pensées et de transmettre un certain savoir, une expérience, une mémoire.

Le tableau en peinture se distingue par la patte légère du pinceau imprégné couché sur un support en bois, en toile, en pierre, etc…. Destiné à être accroché sur un mur, il n’a pas vocation à être touché ni placé au milieu d’une pièce.

Venus, Boticelli

De grands maîtres classiques, comme par exemple Leonard de Vinci, diversifiaient déjà leurs créations en pratiquant plusieurs techniques distinctes : peinture, dessin, esquisses d’études en biologie, architecture, sculpture, écriture.

Etude du mouvement des chats, Leonard de Vinci

 

Après un retour au classicisme, l’évolution de l’art vers les temps modernes s’est enrichie de nouvelles conceptions, comme en témoigne l’Art brut , initié par Jean Dubuffet. On assiste alors à des formes naïves ou alambiquées qui s’affranchissent des prétentions académiques, ainsi qu’à un mélange des techniques dans une même oeuvre.

Façades d’immeubles, Jean Dubuffet

La voie du tableau sculpture était ouverte. Ainsi l’art n’était plus entravé par le classicisme de jadis, qui conservait pour autant sa superbe.

L’art plastique se décline aujourd’hui sous des formes multiples parfois surprenantes. Elles font chanter nos sens et ravissent nos âmes en quête de poésie, de fractures, de mémoire, de voyage, de communication.

C’est ainsi que le tableau sculpture peut légitimement entrer en scène pour rallier deux mondes au contraste apparent, celui de la sculpture, évoquant un monde à plusieurs dimensions, et celui de la peinture qui se contente dans sa forme classique de seulement deux dimensions.

Qu’est-ce qu’un tableau sculpture  ?

C’est d’abord un tableau, c’est à dire une oeuvre picturale exécutée sur un support préparé à cet effet (panneau de bois ou d’autre matériaux ou toile tendue sur un châssis), en général présentée dans un cadre. Le mot viendrait du latin tabula qui signifie table ou planche de bois, sur laquelle écrire ou peindre. Toile de lin, toile de coton enduit, de nombreuses déclinaisons existent, en général associées à de la peinture à l’huile ou à l’eau dite acrylique puis vernie.

Autoportrait, Bernard Buffet

Le mot sculpture quant à lui se rapporte à une activité artistique qui consiste à concevoir et réaliser des formes en volume, en relief, par modelage, par taille ou par soudure ou assemblage, ou le produit de cette activité. Ce mot tire son étymologie du mot latin sculpere qui signifie à la base façonner une matière dure ou enlever des morceaux à une pierre .

Bastet , Egypte ancienne

 

Le modelage en argile, pâte ou papier consistant à créer et façonner un objet d’art qui durcira ensuite peut dès lors relever du monde de la sculpture.

Sérénité maternelle, Eleanor Gabriel

Dans ses formes innovantes, la sculpture prend parfois la forme d’un objet ou d’un corps émergeant d’un mur, avec son côté surréaliste et dérangeant qui accroche l’attention tout en se distinguant par son originalité d’un classique bas-relief, d’une gargouille ou d’un ostentatoire trophée de chasse.

Le Passe-muraille, Jean Marais

Le tableau sculpture est quant à lui une oeuvre picturale présentée sur un support et faite en tout ou en partie de matière dure ou sculptée.

Le mélange des techniques se veut souvent harmonieux et source d’une émotion nouvelle qui ne prend plus naissance que dans la vue mais aussi dans le toucher, la vision en relief, le chaud et froid, le dur et mou, le soyeux, le mobile, et même le sonore, sans oublier le mouvement en ce qui concerne les sculptures animées.

Le tableau en plumes PluminoOz est par exemple un bel exemple de tableau sculpture qui associe les ingrédients du format tableau (cadre, papier, bois ou toile, mur) à ceux de la sculpture (plume finement choisie et taillée, assemblage méticuleux, outils de précision, recherche de matières additionnelles naturelles comme le bois ou les fruits séchés et sensation par le toucher).

Tommy chat PluminoOz, Eleanor Gabriel

Plaidant la cause de la protection de la nature, les plumes sont  naturellement ramassées en chemin ou proviennent d’un élevage en plein air dédié à la plume où ces dernières sont ramassées après la mue des oiseaux, qui les perdent régulièrement selon un cycle naturel.

Ceux qui possèdent des paons dans leur jardin auront sans doute été surpris de trouver ça et là de longues et magnifiques plumes aux couleurs chatoyantes qu’ils abandonnent derrière eux comme un cadeau princier… Douces et vaporeuses, les plumes peuvent être touchées et caressées pour le plaisir des sens tactiles

Les plumes donnent à la sculpture et son tableau un charme vivant, unique et insolite.

Lémurien à la graine, Eleanor Gabriel

Le tableau sculpture s’affiche aussi en matière plus solides comme du bois, du plâtre, du plomb  ou du papier froissé.

Gueule cassée n°125, René Apellec

Encore peu développé en nombre, ce type d’oeuvres a pourtant de l’avenir.

Nos civilisations évoluent vers plus de réalité et paradoxalement plus de fantastique, plus de sensations, plus de popularité et de liberté de l’art.

Le développement des galeries d’art virtuelles ainsi que la réalité augmentée apportent une nouvelle dimension aux oeuvres graphiques qui tendent à un résultat positif : l’art à portée de main, où qu’il se trouve et quelle que soit sa forme.

Liens associés :

http://www.artquid.com/3d

https://www.alittlemarket.com/sculpture-tableau.shtml