Qui je suis ?

Une peluche pas comme les autres… 

Figure-toi que j’ai bien failli ne pas naître… Pour connaitre l’histoire épique de ma création, clique ici !

Mon pedigree 

Nom: ATTILEON

Mère (ma créatrice) : Eleanor Gabriel
Père : un matou des rues…
Frères : j’en ai 999 à ce jour !
Famille : peluche, tribu des PluminoOz
Dimensions :  P 14,5cm  H 19 cm  L 18,5 cm + 20 cm de queue
Poids : 104g
Certifications : conformité CE  et EN71 
Fabricant : Toydac , Ningbo, Chine
Recommandations : je suis fait pour les enfants de 10 mois à 99 ans !

Mon conte

 Il s’intitule : “L’Etrange histoire du chat Attileon”.

Auteur,  illustratrice : Eleanor Gabriel

Mon conte se présente sous la forme d’un livret au format A5 contenant 30 pages toutes illustrées, en noir et blanc. 

Ma créatrice raconte très bien les histoires, tu verras.

Elle a toujours adoré l’humour de Molière et la façon dont Jean de la Fontaine tournait ses fables. Aussi, mon conte rend hommage à la langue française tout autant qu’aux chats, aux oiseaux, etc… 

Pourquoi suis-je aussi spécial ?

Parce que je fais partie d’un véritable univers inventé par ma créatrice, celui des PluminoOz ! Nous sommes toute une tribu,  reliés par un secret… que tu découvriras si tu lis mon conte ! 

Qui sont les PluminoOz ? Clique ici pour le découvrir !

Je suis donc descendu de mon tableau accroché sur un mur pour devenir un héros de conte et une peluche qui veut donner envie aux enfants de lire, leur apprendre à aimer l’école et les cocasseries de notre belle langue française, pour faire honneur à Molière et à Jean de la Fontaine …

Entre nous, je plais aussi à des grands qui ne vont plus à l’école depuis longtemps…

Moi et mon conte, contrairement au Petit écolier de Lu, ce n’est pas que pour les enfants !

 

Clique ici pour voir Attileon à l’école 

 

Après avoir eu une vie très égoïste, j’ai rencontré un jour un oiseau bleu très spécial qui m’a donné envie d’inciter les petits et les grands à aimer et respecter les autres formes de vie. Elles sont si belles sur notre planète ! J’en parlais encore ce matin à mon  bonnet…

 

Adopte-moi !